L’arnaque des faux sites

L’arnaque des faux sites : Évitez la précipitation et les erreurs de frappe ou les sites de destination pourraient être des sites pirates.

Depuis le boom d’internet, les adresses simples du style www.google.com pour les pages d’accueil ont tendance à disparaître au profit d’adresses composées plus difficiles à retenir ou même à dactylographier.

Les escrocs ont donc profité également de cette brèche pour exploiter ces adresses plus complexes et les erreurs possibles des internautes.


Image de l'accueil d'un faux site de la Banque Postale


Quelques Exemples de faux sites

Prenons pour exemple un site en particulier (inventé pour l’occasion.)

A] Le vrai site serait ici : → www.le-vrai-site.com

Les faux sites, eux, vont jouer sur le jeu des tirets pour obtenir une adresse quasiment semblable :

→ www.le_vrai-site.com ou bien www.le-vrai_site.com

B] Ils peuvent également utiliser les consonances :

Le véritable site serait alors : → www.asynchrone.com

Les sites falsifiés misent sur les variantes de lettres et erreurs de frappe probables :

→ www.acynchrone.com ou www.asyncrone.com

Dans le cas de la Banque Postale cité en exemple

C] Les sites pirates peuvent également tromper leurs cibles de la manière suivante (Comme sur la photo du billet.) :

Le vrai serait : → www.banque-postale.fr

Le faux ajouterait un suffixe supplémentaire à l’adresse : www.banque-postale.fr.cx | www.banque-postale.fr.nl (etc…)


Une fois crée et référencé par des professionnels, le site copié peut même se retrouver listé devant le site d’origine dans les résultats de recherche délivrés par Google, ce qui augmente encore sa crédibilité.

L’objectif, dans le cas d’un site non-marchand, est de vous soutirer des informations personnelles et de les revendre au plus offrant.

Dans la cas d’une copie de site marchand, l’objectif est de vous voler vos informations bancaires par le biais d’une fausse page de paiement sécurisée, afin de les vendre ou de les utiliser pour des achats.


Le fait de jouer sur les adresses de cette manière s’apparente à ce qu’on appelle le cybersquattage.

:idea: Pour vérifier l’authenticité d’un site web et éviter ce type d’arnaques, la meilleure solution reste la vigilance. Car tout est falsifiable sauf une adresse.

Tenez-vous donc un répertoire excel de vos adresses les plus utilisées (surtout pour vos achats et votre banque) et suivez toujours vos propres liens pour éviter toute erreur.


Si vous aussi vous avez été victimes de ce type d’arnaque ou d’une escroquerie similaire, partagez votre experience sur le sujet en utilisant le formulaire de commentaire ci-dessous.

/***
VN:F [1.9.20_1166]
Noter cet article
Note: 10.0/10 (1 vote enregistré)
VN:F [1.9.20_1166]
J'aime: +2 (2 votes)
L'arnaque des faux sites , 10.0 out of 10 based on 1 rating

Vous aimerez surement :

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>